Chroniques, Chroniques L'ange déchu, Chroniques Les Passeurs de Lumière, Non classé, Some News from Mars

Chronique – Les Passeurs de Lumière – Tome 2 : L’ange déchu – par Follow the Reader – 04/01/2017

Article d’origine

 Mon Avis :

 J’avais été littéralement conquise par le premier opus des Passeurs de Lumière. J’ai donc attaqué ce deuxième tome avec enthousiasme. Et encore une fois c’est un vrai régal que l’on termine bien trop vite.

 Nous retrouvons nos héros lors de leur jugement pour avoir entretenu une relation classée inadaptée par le code déontologique des passeurs.

 Ce qui est bien c’est que l’auteure ne nous perd pas dans l’intrigue. On en découvre un peu plus sur les personnages et l’univers qui les entoure et même si certaines zones restent encore dans l’ombre et en attente d’un dénouement final, on vit en simultané les péripéties. Vous l’aurez compris c’est totalement addictif.

Elisa est un personnage attachant par son empathie et sa détermination. On peut dire qu’elle embrase à bras le corps son nouveau métier et qu’elle est extrêmement douée. C’est en partie grâce aussi à Jared son formateur. Il est le héros énigmatique par excellence, apercevoir sa véritable nature et le cerner est difficile. Mais il est profondément juste et loyale envers ceux qu’il apprécie. Elisa le fait un peu plus craquer et se dévoiler dans ce tome. On sourit benoitement devant ce couple atypique.

 Un élément perturbateur vient cependant se greffer et on sent que le point de rupture va vite arriver. Quand les ennemis du passé resurgissent pour prendre leur revanche cela sonne le glas de l’équilibre précaire de leur existence.

 Je n’aime absolument pas en dévoiler trop dans mes chroniques et je ne ferais pas entorse à ma règle non plus ici. Les personnages prennent tous un peu plus de place et on comprend certains traits de caractères. Les sphères dans lesquelles évoluent les passeurs qu’ils soient d’ombre ou de lumière se rapprochent pour au final s’emmêler.

 La fin vous prend aux tripes et j’en suis venue à détester Blandine (d’ailleurs Blandine si tu nous lis, je te le répète, tu es sadique et c’est mal de laisser ton lectorat dans un tel état).

 Je vous encourage vivement à découvrir cette univers d’urban fantasy made in France. Blandine vient redorer le blason de ce style trop peu représenté actuellement. Sa plume est fluide, contemporaine. Les émotions sont bien dosées et on termine une fois de plus en ce disant que c’est trop tôt. L’intrigue se complexifie et on se prend au jeu des spéculations quant à l’avenir. Une recette parfaite pour un bon moment de lecture

 J’attends avec impatience le final de cette saga que j’adore.

 Reines-Beaux – Collection : Amour – Date de parution : 14 décembre 216 – Pages : 238 – Prix : 15 €

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s