Non classé

Les Passeurs de Lumière – Tome 2 : extrait #1

Après vingt minutes de métro, je rejoins le quartier très animé de Soho.

En sortant, je m’arrête devant un marchand ambulant de burgers. Je choisis un végétarien, plus un double fromage, deux portions de frites et deux sodas. Les bras chargés, il ne me faut que quelques minutes pour rejoindre ma destination, située à deux pas de là. Ma poisse naturelle ne me quittant jamais bien longtemps, ce sont lene terrible averse.

Génial !

Face à la grande porte métallique de l’immeuble je recherche son nom sur l’interphone. La pluie battante transperce ma petite veste et s’imprègne dans chaque mèche de mes cheveux.

Sven.

J’appuie sur le bouton correspondant.

— Oui ? interroge une voix grave à l’autre bout.

Par chance, il se trouve chez lui.

— Marc, c’est Elisa. Tu peux m’ouvrir s’il te plaît ?

Quelques secondes plus tard, une sonnerie annonce le déverrouillage de la porte.

Lorsque je pénètre dans l’immeuble, je ne suis ni plus ni moins qu’une serpillière imbibée d’eau. J’essuie mon visage et constate que mon mascara à coulé.

L’élégance même, comme toujours.

Je prends l’ascenseur jusqu’au dernier étage. Face au portes qui s’ouvrent, Marc m’attend d’un air étonné, boutonnant une chemise de soie bleue. En guise de bonjour, je lui tends le sac contenant notre repas. Le papier cartonné ondule à cause de la pluie, tout aussi trempé que moi. En dépit du ridicule de la situation, je garde assez de fierté pour afficher un sourire impeccable sur le visage.

— Tu as faim ?

*

Par chance, l’emballage des hamburgers était suffisamment imperméable et la pluie n’a rien abîmé. Je m’essuie le visage avec une serviette que Marc m’a prêtée, ayant probablement pitié de mon état. Assis chacun d’un côté du grand canapé d’angle, nous commençons à manger sur la table basse du salon, un peu de musique jazzy comme toile de fond.

— Je suis plutôt surpris de te voir ici, admet Marc entre deux bouchées.

— Serena s’est absentée, alors… je tournais en rond.

— Oh, je vois. Mais, de nous tous, c’est avec Charlie que tu parles le plus.

— Effectivement. Mais, pour être honnête, j’avais surtout besoin de savoir si tu avais vu Jared, dis-je d’un trait, l’interrogeant du regard.

Au moins, c’est franc Inutile de tourner autour du pot.

Marc sourit.

— Je comprends mieux.

Il ne répond pas à ma question là…

De nouveau je lui jette un regard plein d’espoir.

— Oui, j’y suis allé, ce matin.

Et ?

Il finit son hamburger et prend le temps de boire une gorgée avant de poursuivre.

— J’ai quelque chose pour toi.

Il s’essuie la bouche, puis les mains sur une serviette de papier, avant de se lever en direction du au porte manteau de l’entrée. Il fouille les poches de sa veste, et en sort un bout de papier qu’il vient me donner.

Il m’a répondu.

Comme une enfant à qui on offre un cadeau de Noël, j’ouvre le document, le cœur palpitant. Je prends une profonde inspiration avant de débuter ma lecture. Je me fiche royalement de la présence de Marc à mes côtés, trop pressée de découvrir les mots de Jared.

Publicités

5 thoughts on “Les Passeurs de Lumière – Tome 2 : extrait #1”

  1. J’attends que ça… mais c’est RB qui choisit. Ils ont les 3 tomes en main depuis juillet 2015 ! Je devrais recevoir la 1ere phase de correction ce week end, il y en a trois….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s